Contenu

Sylvain Chomet

| Flickr | Citizenside | Book - rencontres -incontri - meetings |

Hommage en sa présence au réalisateur et auteur de BD Sylvain Chomet, avec la projections de ses films d’animation « La vieille dame aux pigeons », « l’illusionniste » « Les triplettes de Belleville » et de son dernier film en vues réelles «  Attila Marcel », actuellement sur les écrans.
Photos de l’échange avec le public lors du débat animé par Guillemette Odicino (journaliste et critique à Télérama), ainsi que de la séance de dédicaces, tenues dans le cadre des Rencontres des cinémas d’Europe.

Tributo alla sua presenza al regista e disegnatore di fumetti Sylvain Chomet, con le proiezioni dei suoi film d’animazione "La vecchia signora con piccione", "The Illusionist", "Appuntamento a Belleville" e il suo ultimo film in vista reali "Attila Marcel ", attualmente sugli schermi.
Foto dello scambio con il pubblico, quando animata da Guillemette Odicino (giornalista e critico Télérama) dibattito, e la sessione autografi, svoltasi nel quadro degli Incontri di film europei.

Tribute in his presence to the director and comic artist Sylvain Chomet, with projections of his animated films "The old lady with pigeon", "The Illusionist" "Triplets of Belleville" and his latest film in real views "Attila Marcel ", currently on screens.
Photos of the exchange with the public when animated by Guillemette Odicino (journalist and critic Télérama) debate, and the autograph session, held in the framework of the Meetings of European films.

Bio-filmographie
Après un baccalauréat en Arts plastiques en 1982, Sylvain Chomet publie une première BD, "Le secret des libellules", puis l’adaptation du roman de Victor Hugo Bug-Jargal, avant d’obtenir le très convoité diplôme de l’atelier BD d’Angoulême en 1987. Tout en poursuivant ses activités graphiques, il se lance en 1991 dans la réalisation d’un court métrage, "La vieille dame aux pigeons", qu’il achève en 1996. Ce court, vite reconnu comme de très grande qualité, fait le tour des festivals et obtient une nomination pour le meilleur court métrage d’animation aux César et aux Oscars en 1998. En 2003, son premier long métrage, « Les triplettes de Belleville » , est présenté au Festival de Cannes. Son graphisme et son humour original font la conquête d’un large public, enfants et adultes confondus, si bien que ce film est devenu aujourd’hui un classique du cinéma d’animation.
Après avoir participé à l’aventure collective de Paris je t’aime en 2005, cette fois en tournant des prises de vue réelles, Sylvain Chomet revient à l’animation avec L’Illusionniste, splendide film crépusculaire sur lequel plane l’ombre de Tati et de l’époque révolue du music-hall.
Avec son tout nouveau film, « Attila Marcel », sorti il y a quelques semaines, il revient à la prise de vue réelle, filmant entre autres Guillaume Gouix, Anne Le Ny et Bernadette Lafont.