Contenu

Echos du Piémont

Mutations ; depuis le site grandiose de la "Sacra di San Michele" en Italie, près de Turin, point culminant dominant la vallée alpine de Susa (site qui aurait servi de modèle à Umberto Eco pour "le Nom de la Rose") on devine les modifications du passage que vont laisser l’implantation du TAV, TGV Italien, parallèlement à l’Autoroute qui coupe déjà la vallée en deux.

A Susa et dans la vallée, les banderoles fusent jusque sur les maisons condamnées à la destruction.
A Turin, où la précarité perce comme dans (presque) toutes les rues de grandes villes, sur la Piazza Castello où on entr’aperçoit des masques d’indignés dans des manifestations liées aux dernières mutations industrielles, un point de rassemblement et d’information est maintenu devant le conseil Régional du Piémont.

De l’opposition à la résistance, voire à la résignation, à l’écho de manifestations importantes récentes, la forte opposition dont on voit partout les traces peut, pourrait, pouvait elle changer les choses ?

Coincidence ou pas,"Il sogno della verità" ou Le rêve de la vérité, écrit autour de Wikileaks et du mouvement des indignés, dernier spectacle de la compagnie Bread & Puppet Theater, troupe mythique américaine d’agit-prop, était présenté en conférence de presse (cf. voir copie affiche) par son fondateur, Peter Schumann, pour la représentation unique qui a été donnée vendredi 28/10 au soir (ou les photos n’étaient pas autorisées) à Turin abordait justement ces mutations, et leurs traces.

- Voir les images sur Citizenside.com

- Accéder (en Italien, Français possible) au site des opposants au TAV, notavtorino.org

- Visionner des extraits vidéo du Bread and Puppet Theater

- Voir également d’autres photos automnales - et plus paisibles ! -de Turin